mardi 14 mai 2013

Mercredi : J'ai lu/vu pour vous... : Le dernier numéro de l'Actualité chimique



L'Actualité chimique ? C'est la revue des chimistes français. Et son dernier numéro contient un dossier hors série sur l'enseignement. C'est un numéro important, parce que c'est le premier du nouveau rédacteur en chef, Rose-Agnès Jacquesy. Comment la revue évoluera-t-elle ?
Avant de ne pas répondre à cette question (je n'ai pas de boule de cristal), je propose d'examiner l'importance de la revue. L'Actualité chimique est une revue en français, le plus souvent, qui a pour objectif de souder la communauté des chimistes français. Chimistes ? Les techniciens, les technologues (ingénieurs, cadres de l'industrie), les scientifiques (que je nomme donc physico-chimistes, au terme de l'analyse que j'ai longuement développée dans ce blog et ailleurs ; d'ailleurs, au lieu de « scientifiques », je devrais dire « scientifiques quantitatifs »).
Souder une communauté, à quoi bon ? S'agit-il d'être nombreux pour faire du lobbying ? Pourquoi pas, car le public (auquel nous appartenons tous, moi compris ; je le rappelle : pas de condescendance) a peur de la chimie (sauf quand c'est de l'emploi : mauvaise foi constitutive de l'être humain), qui serait une activité « qui pète, qui pue, qui pollue ». Peut-on lui en faire reproche ? Je crois que non, car l'espèce humaine ne serait pas là aujourd'hui si elle n'avait pas été prudente ; or la prudence est de ne pas se lancer dans des aventures que l'on comprend mal. Sans connaissances sur la chimie, le public a raison de faire attention. Ce qui a pour corollaire que nos sociétés, très techniques, doivent assurer la formation de tous aux notions et concepts relatifs aux sciences, mais c'est une autre affaire, dont il sera parlé une autre fois.

Pour en revenir à la communauté des chimistes, il faut dire que le lobbying n'est pas le principal but. Ce but, c'est surtout de se retrouver entre personnes qui partagent le même enthousiasme pour une activité qu'ils ont appris à connaître. Personne n'est exclu, tout le monde est convié au grand banquet de la connaissance chimique (si l'on peut dire ;-) ). 
Rien de ce qui est humain ne doit nous échapper, pourrait-on dire en paraphrasant Térence ; pour les chimistes, c'est la totalité de l'activité chimique qui mérite d'être découverte... et c'est précisément cela que présente l'Actualité chimique. Les rubriques sont variées, et d'année en année, la qualité de la revue s'améliore, tous les rédacteurs en chefs successifs, toute l'équipe de rédaction, tous les membres du Comité éditorial s'évertuant à faire une revue de plus en plus lisible. Je vous invite à la découvrir !