mardi 14 mars 2017

Les enseignants des Hautes Etudes du Goût 4

Semaine après semaine, j'ai le plaisir de vous présenter les enseignants des Hautes Etudes du Goût.

Cette semaine :




Denis Saillard.




Denis Saillard est historien. Professeur agrégé, docteur en histoire contemporaine, il rejoint en 2000 le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) de l’Université de Versailles/Saint-Quentin (UVSQ, intégrée aujourd’hui à Paris Saclay) et se spécialise dans l’étude de l’histoire culturelle de la gastronomie. Ce champ de recherche comprend les représentations comme les pratiques sociales du fait alimentaire. En 2011, Denis Saillard en présente les enjeux et les avancées dans Gastronomie et histoire culturelle, publié par l’Institut d’histoire culturelle européenne (IHCE).
Il co-dirige deux colloques internationaux : à Paris en 2005, Gastronomie et identité culturelle française. Discours et représentations (XIXe-XXIe siècles), où le lien spécifique établi entre la France et la gastronomie, les étapes et les composantes de sa construction sont interrogées ; à Bakou en 2010, Le Goût des autres. De l’expérience de l’altérité gastronomique à l’appropriation (Europe, XVIIIe –XXIe siècles) ; Denis Saillard y présente une étude sur l’ex-Yougoslavie. L’étude des processus des migrations alimentaires fait l’objet de plusieurs de ses articles parus dans des revues académiques ou des catalogues d’exposition, comme celui de l’Exposition universelle de Milan en 2015.
Depuis quatre ans, pour le CHCSC, il anime « Médias et médiations de la gastronomie » un séminaire de recherche invitant des chercheurs de toutes les disciplines liées à l’alimentation et de tous les pays. Une publication des premiers travaux sort en 2015, A Table, Le Temps des Médias n° 24. Une moitié des séances se déroulent à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BhVP), les autres rendent visite à une institution (musée, bibliothèque, etc.) abritant des collections patrimoniales ou constituant un lieu gastronomique (Potager du Roi à Versailles, ancienne abbaye de Port-Royal, Pêchers de Montreuil, etc.). Il s’agit d’analyser les nombreux modes de discours gastronomique.
Denis Saillard, en outre, présente chaque année de nombreuses conférences en France comme à l’étranger : Canada, Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Belgique, Estonie, Roumanie, etc.

Une petite sélection de 10 travaux académiques

* « Culture gastronomique et alimentation de demain », in Gilles Fumey (dir.) L’alimentation de demain, Paris, CNRS Editions, coll. « Les Essentiels d’Hermès », 2016, pp. 47-68.


* « Food and Gastronomy in the Universal Exhibitions 1851-2015 (Alimentation et gastronomie dans les expositions universelles 1851-2015) », in Germano Celant (dir.), Arts and Foods, catalogue (en anglais et en italien) de l’exposition de la Triennale de Milan (Exposition universelle 2015), Milan, Electa Mondadori, pp. 40-61.

* « A la recherche du “moi gastronomique”. L’œuvre de M. F. K. Fisher », Revue de la BnF, n° 49 « Gastronomie : du Sens aux Sens », 2015, pp. 6-10.

* « La Cuisine de l’Autre. Echanges et rivalités dans les relations gastronomiques franco-anglaises du XVIIIe siecle à nos jours », in Diana Cooper-Richet et Michel Rapoport (dir.), Nos meilleurs ennemis. L’entente culturelle franco-britannique revisitée, Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2014, pp. 100-129.

* « Entre Europe orientale et Amérique du Nord : l’invention de la gastronomie juive dans le Paris de l’entre-deux-guerres », in Cylvie Claveau, Stanislaw Fiszer et Didier Francfort (dir.), Cultures juives. Europe centrale et orientale, Amérique du Nord, Université du Québec à Chicoutimi ; Paris, Le Manuscrit, 2012, pp. 521-542.

* « L’artification du culinaire par les expositions (1851-1939) », Sociétés et représentations, vol. 34, automne 2012, pp. 71-84.

* « Vin et gastronomie : identifications culturelles », Rencontres du Clos-Vougeot 2010, Des hommes et du vin : le vin patrimoine et marqueur d’identité culturelle, Dijon, Centre Georges Chevrier, 2011, pp. 157-168.

* « Nourritures et territoires en Europe. La gastronomie comme frontière culturelle », Eurolimes, Journal of the Institute for Euroregional Studies (“Jean Monnet” European Centre of Excellence, University of Oradea / University of Debrecen), n° 9, 2010, pp. 127-139.

* « Turin et le Piémont, l’invention d’un haut lieu gastronomique », colloque Gastronomie et rayonnement touristique : contribution à l’étude des hauts lieux et capitales gastronomiques XIXe-XXIe siècles (dir. Julia Csergo et Jean-Pierre Lemasson), Université de Lyon II et Université du Québec à Montréal, Lyon, 5-6 décembre 2006 ; Voyages en gastronomies. L’invention des capitales et des régions gourmandes, Paris, Autrement, 2008, pp. 220-232.

* « La cuisine », in Jean-Pierre Rioux (dir.), Dictionnaire de la France coloniale, Paris, Flammarion, 2007, pp. 759-764.