lundi 15 novembre 2010

Mon début de journée encore mieux que la soirée!

Hier soir, je vous faisais part de la parution d'un livre important (à mon sens) pour l'Education nationale, et notamment la formation des cuisiniers.

Ce matin, j'ai encore mieux à vous proposer : je viens d'apprendre que la "technologie appliquée" que je désignais avec un ton un peu critique (mais souriant, toujours!) a été "nettoyée" : on doit maintenant parler d' "ATELIERS EXPERIMENTAUX".

Quel bonheur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mieux encore, le changement d'appellation est officiel. On trouvera dans le repère de formation "évolutif" des Bac Pro de l'alimentation, sur le Site national de ressources hébergé par l'Académie de Versailles (http://www.hotellerie-restauration.ac-versailles.fr/spip.php?article1487), la notification du changement.
Bien sûr, il y aura une période de transition, afin que les collègues puissent s'y faire, mais le libellé "Atelier expérimentaux" sera repris dans les repères de formation des référentiels des deux Bac Pro cuisine et commercialisation, et service en restauration, en cours d'élaboration.


Un extrait de la préface de l'Inspection générale :


____________________________________________
B) paragraphe 2.3.3.1 LES ATELIERS EXPERIMENTAUX :



A/ Principe



Le caractère fondamental des ateliers expérimentaux (C. Petitcolas, IGEN groupe Economie Gestion)

« La mise en place de la rénovation des formations professionnelles préparant aux diplômes des baccalauréats professionnels des métiers de l’alimentation (boulanger pâtissier, boucher charcutier traiteur, poissonnier écailler traiteur) vise l’excellence de passeports pour l’insertion réussie dans des métiers de responsabilité allant jusqu’au pilotage d’entreprises artisanales ou à l’animation de services dans la moyenne et grande distribution.

Cette ambition justifie, pour chaque diplôme, une polyvalence dans la connaissance de l’environnement professionnel et de la maîtrise des techniques de base de deux métiers complémentaires. Au-delà de cette technicité essentielle et de ces savoir-faire, la compréhension des savoirs et leurs liens avec les disciplines enseignées sont au cœur du socle de connaissances que tout titulaire d’un de ces diplômes doit posséder pour pouvoir les transférer dans des concepts d’organisations et d’entreprises très divers.

Cet objectif impose une évolution des pratiques pédagogiques qui, sans négliger la part répétitive des apprentissages, doivent se fonder sur la réflexion expérimentale et les nécessaires liens entre l’acquisition des connaissances dans les enseignements professionnels et généraux dispensés.

Les démarches de « Bonnes pratiques d’hygiène, de santé & de sécurité au travail » et « d’analyse sensorielle » suscitent, tout au long du processus de production et jusqu’à la vente, une autoévaluation permanente sur les caractéristiques scientifiques, techniques et commerciales du produit. Ces approches transversales sont un excellent moyen pour faire évoluer les pratiques.

Ce traité scientifique contribuera d’autant mieux à cette fin qu’il induira un engagement collectif des inspecteurs et des professeurs à en enrichir le contenu par des ressources et expériences pédagogiques mais aussi des apports scientifiques … »



B/ Objectifs

Cette nouvelle modalité pédagogique a pour objectif de placer l’élève en situation d’expérimentation et de découverte au travers d’activités se déroulant dans les ateliers professionnels du centre de formation ou d’une entreprise.

Elle permet dans le cadre de thématiques transversales, d’expérimenter, d’observer, de constater, d’interpréter, de justifier.

Elle conduit l’élève ou l’apprenti à prendre du recul par rapport à sa pratique professionnelle, à justifier ses choix, à remédier à des situations et des problèmes, à appliquer et à transférer ses connaissances en situation professionnelle.



C/ Organisation

Cette séance est détachée de toute obligation de production et des horaires des travaux pratiques. Elles doivent faire l’objet d’une progression pédagogique à part entière complémentaire de celles de technologie et de travaux pratiques, voire de sciences appliquées..



D/ Démarche

Les thématiques portent notamment sur : l’appréciation sensorielle, les bonnes pratiques d’hygiène, les bonnes pratiques de santé et de sécurité au travail, les démarches de créativité, la découverte des matières premières et de leurs interactions avec des agents thermiques, mécaniques, ….

Ces ateliers se prêteront à des pratiques de co-animations, notamment entre l’enseignant de la discipline professionnelle et l’enseignant des sciences appliquées, mais également en fonction de la progression pédagogique, avec des enseignants des disciplines suivantes : arts appliqués, PSE, économie et gestion appliquée, éducation physique et sportive, …

Un cahier de découverte et d’expérimentations est disponible en version « enseignant » et « élèves » sur le site du CRNMA ; un extrait est proposé en annexe 3.

En outre, deux documents, l’un intitulé « Traité scientifique », l’autre « Traité artistique » sont proposés comme ressources pour les enseignants et formateurs (rubrique Ressources technologiques du CRN MA).
________________________________



Quel bonheur!